Topics DeFi
Bybit Learn
Bybit Learn
Beginner
Oct 25, 2021

Guide du débutant : Qu’est-ce que la DeFi ?

Il est juste de dire que DeFi  a été l’un des termes à la mode en 2020, certainement dans le monde de la crypto. Les tokens DeFi ont été parmi les actifs numériques les plus performants de l’année avec des gains considérables. Mais les traders de cryptomonnaies ont encore du mal à comprendre ce qu’est la DeFi.

La finance décentralisée (DeFi) est un service financier qui utilise des cryptos qui peuvent être programmées par le biais de smart contracts pour construire des exchanges, des services de prêt et des services d’assurance sans autorités centralisées. 

Tout comme les cryptos, la DeFi supprime le besoin d’une entité centralisée. Mais son mode de fonctionnement reste déroutant, même pour les traders avancés. Lisez la suite pour découvrir comment fonctionne la DeFi et décryptons la vérité : pouvez-vous gagner de l’argent avec la DeFi ? 

Finance centralisée (CeFi) vs Finance décentralisée (DeFi) : Les différences

Le système et les services financiers actuels sont généralement centralisés. Par exemple, les banques, les compagnies d’assurance, les services d’investissement sont contrôlés ou offerts par une entité ou une personne centralisée. En d’autres termes, vos fonds dans un exchange centralisé sont gérés par une partie responsable. C’est à cette entité de décider des frais de transaction que vous devez payer ou de gérer vos transactions et activités.

Bien que CeFi et DeFi visent toutes deux à faciliter l’utilisation des cryptomonnaies pour différents besoins financiers, elles sont exécutées différemment.

La finance décentralisée est un système financier ouvert qui, grâce à la technologie blockchain, permet de faciliter les services financiers en peer-to-peer et donne aux gens le plein contrôle de leurs actifs.

Les stipulations d’un tel accord sur une application décentralisée (DApp) peuvent être écrites en code sur la blockchain par le biais de smart contracts. Ainsi, lorsque les conditions du prêt sont remplies, les fonds sont débloqués. Ce n’est là qu’une des nombreuses fonctions des DApp. Elles fonctionnent de la même manière que les applications ordinaires, mais elles sont entièrement décentralisées et sans contrôle centralisé reposant sur une seule entité. 

Qu’est-ce que les DApps ?

Les DApps sont construites sur des plateformes distribuées open source et un réseau décentralisé en peer-to-peer où personne n’a le contrôle du réseau. Elles vous permettent d’acheter, de vendre, d’échanger, de prêter et d’emprunter des cryptomonnaies sur un réseau décentralisé.

Ces applications sont généralement programmées sur une plateforme comme Ethereum pour écrire du code automatisé (smart contracts) et dériver les règles sur la façon dont les services financiers fonctionnent de manière décentralisée. Une fois programmées, elles sont immuables, ce qui signifie que personne ne pourra contrôler les règles, sauf ce qui a été écrit dans les smart contracts.

Types de DApps de la DeFi

Il existe plusieurs types de DApps, qui répondent aux différents besoins des utilisateurs. Voici quelques-uns des principaux types. 

DApps d’emprunt et de prêt :

Avec les DApps d’emprunt et de prêt, vous pouvez faire ce à quoi vous vous attendez probablement – emprunter et prêter des cryptomonnaies. L’accord de prêt est conclu par le biais d’un smart contract. Du point de vue du prêteur, l’utilisation de ces DApps présente l’avantage de pouvoir générer des intérêts sur les cryptos que vous prêtez et, en raison de la surcollatéralisation, le risque que les actifs ne soient pas remboursés est minime.

Du point de vue de l’emprunteur, l’utilisation de ces DApps présente l’avantage de l’absence de contrôle de crédit, de faibles frais de transaction et d’un règlement instantané. 

Exemples de DApps d’emprunt et de prêt : CompoundAava

Exchanges décentralisés (DEX)

Grâce aux échanges décentralisés (DEX), les utilisateurs peuvent échanger des actifs numériques entre eux sans avoir besoin d’une entité centrale pour détenir leurs fonds ou pour les déposer en premier lieu. Les utilisateurs relient leurs portefeuilles à l’exchange et vérifient ensuite eux-mêmes la transaction. 

Sur Uniswap, un DEX populaire, les utilisateurs peuvent également fournir des liquidités à l’exchange, contre une prime (une proportion des frais de transaction partagée entre tous les fournisseurs de liquidités). L’utilisation de cette méthode pour alimenter le pool de liquidité permet d’éviter de dépendre des market makers pour fournir des liquidités. Une telle dépendance serait irréalisable sur la blockchain Ethereum en raison du faible débit des transactions. 

Le prix des actifs sur les DEX est généralement déterminé par des automated market makers (AMM), des protocoles écrits dans les smart contracts de la blockchain qui utilisent des formules mathématiques pour déterminer le prix. 

L’un des avantages des DEX est qu’en raison de leur maintenance minimale, les frais de trading sont également minimes. De plus, tant que le smart contract est robuste, ils sont considérés comme très sûrs. 

Un inconvénient est que, par rapport aux exchanges centralisés plus établis, qui peuvent offrir – comme Bybit, par exemple – des produits dérivés et du trading sur marge, elles manquent souvent de variété dans les opérations qu’elles proposent.

Exemples de DEX : UniswapdYdX

Assurance DApps

Les investisseurs peuvent avoir l’esprit tranquille en souscrivant une assurance pour couvrir leurs actifs numériques. Cela peut couvrir l’éventualité d’un bug sur un smart contract, par exemple, ou d’un piratage de la blockchain. D’autre part, certaines Dapps fournissent également une assurance pour des événements réels de la même manière qu’une assurance typique le ferait, comme pour les retards de vol. 

Exemples de Dapps d’assurance : Nexus MutualEtherisc.

DApps de paiement 

Grâce à sa technologie open-source, la DeFi propose des solutions de paiement sécurisées pour les particuliers et les entreprises. La technologie blockchain permet d’éviter les fraudes, offre des services bancaires à ceux qui n’en avaient pas jusqu’alors, propose des paiements dans différentes cryptos et tokens numériques. Le meilleur ? Elle permet des délais de traitement instantanés. 

Exemples de Dapps de paiement : Flexa

DApps de marché prédictif 

Si vous voulez prédire le résultat d’un événement pour de l’argent, vous n’avez plus besoin de vous rendre chez un bookmaker. La DeFi est la solution. Vous pouvez prédire les résultats des élections, des événements sportifs, et même les développements futurs dans le monde de la crypto. 

Exemples de Dapps de marché de prédiction : Augur

Stablecoins

Les stablecoins sont des cryptomonnaies adossées au prix d’un actif stable, comme le dollar américain. En offrant une stabilité des prix et une faible volatilité (deux facteurs qui peuvent notoirement plomber les cryptos), ils rassurent les utilisateurs lorsqu’ils effectuent des transactions sur les DApps. 

Les stablecoins jouent un rôle fondamental dans différents domaines de la DeFi. L’un d’entre eux concerne les pools de liquidité. Les stablecoins sont un choix préférable car ils apportent de la stabilité et donc plus de liquidité. De plus, l’absence de volatilité des stablecoins offre des opportunités de rendements réguliers aux investisseurs de la DeFi.

Exemples de stablecoins : DAI

Portefeuille DApps 

Pour utiliser les DApps, les utilisateurs auront besoin d’un endroit où stocker leur crypto et leurs tokens. C’est là que les DApps de type portefeuille entrent en jeu. Elles sont téléchargeables en tant que module complémentaire sur votre navigateur Internet. Les utilisateurs peuvent également synchroniser leur wallet Dapps avec d’autres Dapps pour rendre les transactions rapides et faciles. 

Exemples de wallet Dapps : MetaMaskMyEtherWallet

Tokens

Pour effectuer des transactions sur les DApps, vous avez besoin de tokens, et non des cryptos elles-mêmes. Sur le réseau Ethereum, vous utilisez des Ether pour accéder à ces tokens, comme vous utilisez de l’argent réel pour obtenir des tokens pour une machine d’arcade. Mais tout comme vous utilisez les tokens pour jouer aux jeux, vous utilisez les tokens dans le premier cas pour utiliser les DApps d’une certaine manière. Tout comme les cryptos, les tokens peuvent être échangés et leur valeur peut fluctuer. 

Les tokens peuvent avoir différentes caractéristiques au sein d’une Dapp, et certains peuvent appartenir à plusieurs catégories :

-Tokens d’application : Ces tokens donnent accès à un bien ou à un service sur les DApps.

-Tokens de gouvernance : Ces tokens permettent de régir les protocoles des DApps. Par exemple, si des décisions doivent être prises sur un changement au sein de la DApp, les parties prenantes peuvent voter sur la mise en œuvre. 

-Tokens transactionnels : Ces tokens sont utilisés pour payer des biens et des services sur une DApp. 

-Security tokens : Il s’agit d’une forme d’investissement, tout comme le seraient des titres traditionnels, tels que des actions ou des obligations. 

Réseau Ethereum 

Le réseau Ethereum héberge la plupart des DApps (bien qu’une minorité significative existe sur d’autres réseaux, comme EOS, NEO et Tron). Lancé en 2015, son créateur Vitalik Buterin était frustré par les limites du réseau Bitcoin pour construire des DApps et a donc envisagé Ethereum pour aller au-delà de la simple monnaie numérique.

La technologie plus avancée d’Ethereum (par rapport au Bitcoin) permet la mise en œuvre de ces DApps. Cependant, le lancement d’applications numériques plus sophistiquées pose au réseau des problèmes de scalabilité pour faire face aux demandes supplémentaires. Par conséquent, la mise à niveau Ethereum 2.0 du réseau est là pour résoudre ce problème. 

Termes de la DeFi que vous devriez connaître

Voici quelques-uns des principaux termes associés à la DeFi que vous devriez connaître. 

Décentralisé

Comme son nom l’indique, la DeFi offre une alternative décentralisée à l’infrastructure centralisée de la finance. La nature de la décentralisation permet de distribuer la planification ou la prise de décision loin des autorités ou d’un groupe central.

Applications décentralisées (DApps)

Les DApps forment la colonne vertebrale de la DeFi. Elles fonctionnent de la même manière que les applications ordinaires mais ne sont pas gérées par une seule entité. Les fonctions de ces DApps dans la DeFi vont de l’emprunt, du prêt, de l’assurance et des paiements, pour n’en citer que quelques-unes.

Exchange décentralisée (DEX)

Comme nous l’avons vu dans l’article, les DEX permettent aux utilisateurs d’échanger des actifs numériques en peer-to-peer. Contrairement aux exchanges centralisés, ils ont le contrôle total de leurs fonds à tout moment. 

Pools de liquidité

Les pools de liquidité permettent aux DEX de ne pas dépendre des teneurs de marché pour la liquidité. Alors que les utilisateurs fournissent des liquidités en échange d’incitations. Il peut s’agir de frais de trading, d’intérêts, de primes ou d’autres incitations propres à l’exchange. 

Money lego

Tout comme le lego est composable (peut être assemblé de différentes manières), il en va de même pour les DApps dans la DeFi. Cela signifie que vous pouvez mélanger et associer d’autres DApps pour diverses fonctions. 

Open-Source

La grande majorité des DApps de la DeFi sont open-source. Cela signifie que le codage est disponible pour que tout le monde puisse le voir et interagir avec, et l’examiner comme bon lui semble. 

Oracle

Un oracle est utilisé sur une blockchain pour fournir aux smart contracts des informations provenant du monde extérieur. Ils sont une partie essentielle du fonctionnement des smart contracts, car ils ne peuvent pas accéder aux données par eux-mêmes. C’est avec les informations qu’ils fournissent que les smart contracts peuvent être exécutés. 

Surcollatéralisation

Les prêts surcollatéralisés constituent un élément fondamental de l’infrastructure de la DeFi. En l’absence de vérifications de crédit, ils constituent une forme d’assurance pour les prêteurs si l’emprunteur fait défaut à tout prêt sur une DApp. 

Cependant, une différence clé par rapport à la garantie normale d’un prêt est que, dans la DeFi, vous devez surcollatéraliser. Cela signifie que les emprunteurs doivent mettre en avant plus d’actifs que la valeur du prêt lui-même. Le taux de collatéralisation minimum est de 150%. Par exemple, si quelqu’un veut emprunter 200 dollars de DAI, il lui faudra 300 dollars d’Ether pour le garantir. Cela permet de se protéger contre la volatilité potentielle des prix sur le marché. 

Permission 

La DeFi permet à tout le monde de participer. Vous n’avez pas besoin d’un compte bancaire. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’une connexion Internet pour pouvoir utiliser les DApps. 

Les smart contracts

Un smart contract est un contrat auto-exécutoire écrit sur le code d’une blockchain. Ils s’exécutent lorsque des stipulations spécifiques sont respectées. Les exemples incluent les accords de prêt, les accords d’assurance ou la vente d’une maison. 

Tokenisation

Il s’agit du processus de conversion d’actifs du monde réel, tels que des prêts ou des biens immobiliers, en données programmables à stocker sur une blockchain. En supprimant l’intermédiaire, elle élimine une grande partie des frais généraux et des coûts administratifs, qui sont généralement impliqués dans de telles procédures. 

Valeur totale bloquée (TVL)

Il s’agit d’une mesure utilisée pour évaluer la taille de l’industrie de la DeFi. Il s’agit de la valeur totale en dollars bloquée dans les DApps dans le capital. Par exemple, ce capital peut être une liquidité dans un pool de trading DEX ou un prêt sur une Dapp d’emprunt et de prêt. En 2020, la TVL de la DeFi a considérablement augmenté. En janvier 2020, elle était d’environ 600 millions de dollars, mais elle a explosé à plus de 11 milliards de dollars en novembre 2020. 

Yield farming

C’est une façon de faire des profits tout en soutenant l’écosystème DeFi par l’emprunt, le prêt et l’échange de tokens. En tant que yield farmer, vous fournirez des liquidités au pool de liquidités avec un mécanisme sous-jacent en échange d’incitations.  

Puis-je gagner de l’argent en investissant dans la DeFi ?

La réponse courte est oui, mais comme pour tout ce que vous essayez de faire de l’argent, il y a un risque. 

Comment gagner de l’argent avec la DeFi

Il existe de nombreuses façons pour les investisseurs de gagner un revenu passif avec la DeFi:

Gagner de l’intérêt grâce au yield farming

Comme déjà évoqué dans l’article, le yield farming est l’un des principaux moyens de gagner de l’argent avec la DeFi. Comme pour tout ce qui concerne la DeFi, c’est encore un concept relativement nouveau, mais il a explosé en popularité au cours de l’été 2020. 

Il consiste à prêter des crypto-actifs, à savoir des tokens ERC-20 et des stablecoins, dans le but de fournir des liquidités à l’écosystème DeFi. Cela se fait sur des DApps, les utilisateurs gagnant des frais ou des intérêts en crypto en retour. Examinons quelques-unes des plateformes les plus populaires sur lesquelles vous pouvez prendre part au yield farming :

– Compound Finance

Cette plateforme est l’une des plus populaires pour le yield farming en raison de la manière relativement simple dont il peut être réalisé. Pour encourager l’utilisation des DApps (et donc fournir des liquidités), les utilisateurs reçoivent le token COMP, spécifique à la DApp (plus vous l’utilisez, plus vous recevez de tokens). Du point de vue de l’investisseur, il espère que la valeur de ces tokens s’apprécie sur une longue période.

Dans le cas de COMP, c’est ce qui s’est passé – et de façon massive – en un laps de temps très court. Depuis son lancement le 18 juin 2020, à un prix de 61 $, il a grimpé en flèche à 372 $ le 21 juin 2020. Depuis lors, il s’est déprécié et s’est relativement stabilisé autour de la barre des 100 $ (début novembre 2020). Toutefois, il a connu quelques pics de prix (notamment début septembre, lorsqu’il a dépassé la barre des 250 $).

– Protocole DeFi Open Source Aave

Aave est une autre plateforme populaire pour les yield farmers. Il s’agit d’un protocole décentralisé permettant d’emprunter et de prêter des tokens. Les taux d’intérêt sont déterminés par un algorithme en fonction des conditions du marché. Les tokens qui sont empruntés commencent immédiatement à produire des intérêts. 

– Uniswap

En tant que protocole d’exchange décentralisé, les utilisateurs utilisent Uniswap pour faciliter les échanges de tokens. En d’autres termes, les fournisseurs de liquidités peuvent gagner des frais sur la plateforme Uniswap en fournissant des liquidités à ses pools de liquidités. Par exemple, les fournisseurs de liquidités gagnent 0,3 % des frais de trading simplement en facilitant le pool de liquidités particulier. 

Contrairement à ses avantages, toutes les transactions, y compris le yield farming, comportent une série de risques. D’autant plus que les smart contracts peuvent être truffés de bug. C’était précisément le cas avec le token YAM en août 2020. Plus de 400 millions de dollars sont bloqués dans YAM sur Uniswap, mais un bug s’est produit après sa transposition. Par la suite, son prix s’est effondré de façon spectaculaire, passant de plus de 100 dollars à environ 1 dollar.  

Bien que la DeFi n’ait pas vu une telle rétractation (pour l’instant), il est intéressant de noter que ce qui s’est passé avec YAM pourrait rapidement se reproduire. L’avidité à court terme peut entraîner une douleur à long terme lorsque les prix atteignent des niveaux insoutenables. Nous le répétons souvent chez Bybit, mais c’est parce que c’est vrai : faites vos recherches ! Étudiez les mérites du projet DeFi par vous-même. 

De plus, le yield farming n’est pas pour les débutants. Bien que nous l’ayons expliqué ici en termes simples, il faut une bonne dose de connaissances techniques détaillées pour réussir à pratiquer le yield farming. Si vous ne savez pas ce que vous faites, vous pouvez facilement perdre votre capital.

Loterie DApps PoolTogether

D’accord, vous ne gagnez peut-être pas d’argent, mais vous ne pouvez pas en perdre non plus. Si vous gagnez, c’est génial, et si vous ne gagnez pas, vous récupérez votre argent. La DApp PoolTogether est une loterie sans perte. Construite sur la blockchain Ethereum en utilisant DAI, les utilisateurs reçoivent un ticket pour chaque dollar déposé. Cela est rendu possible parce que le prix ne provient pas des fonds pour les billets achetés. Il provient des intérêts accumulés sur l’argent déposé dans la cagnotte. 

L’histoire et l’avenir de la DeFi

L’histoire de la DeFi est courte mais mouvementée, née de la volonté d’utiliser la technologie blockchain au profit d’applications financières. 

Histoire de la DeFi

Le terme a été inventé en août 2018, lors d’un chat Telegram entre des entrepreneurs et des développeurs Ethereum. Le sujet de la conversation était de savoir comment une application open-source basée sur la finance pouvait être construite sur la blockchain Ethereum – d’où la naissance du terme finance décentralisée ou la DeFi. 

La première véritable application DeFi précède d’un an le lancement de MakerDAO en 2017. En permettant aux utilisateurs de prêter des DAI (contre des Ether en garantie), il a ouvert la porte à l’emprunt et au prêt d’argent sans le besoin d’une entité centrale. 

À partir de là, l’écosystème DeFi a connu une croissance exponentielle et d’autres protocoles axés sur l’emprunt et le prêt ont été lancés en 2018. Parmi eux, Uniswap, qui permet d’échanger n’importe quel ERC-20 (tokens sur la blockchain Ethereum) et qui est maintenant l’une des plus grandes DApps.

Tout au long de l’année 2019, la DeFi a poursuivi sa croissance. Mais en 2020, on se souviendra d’une année marquée par des événements mondiaux plutôt peu recommandables, qui restera également dans les mémoires comme l’année de l’explosion de la DeFi. 

Pour généraliser, les DApps DeFi ont désormais une multitude de fonctions en plus de l’emprunt et du prêt, notamment des DEX, des assurances et des paiements.

L’avenir de la DeFi

La DeFi est-il l’avenir de la finance ? Ou simplement une mode ? 

Le boom de la DeFi a déjà montré des signes de contraction, mais c’était inévitable. La vraie question est la suivante : va-t-elle s’effondrer, ou va-t-elle se stabiliser et atteindre un niveau de durabilité à long terme ? 

Pour que la DeFi atteigne un tel niveau, plusieurs problèmes fondamentaux devront être résolus. La sécurité est toujours un sujet de préoccupation ; des questions comme les bugs des smart contracts restent une préoccupation majeure pour les utilisateurs et les investisseurs. Cette question de la sécurité des smart contracts est directement abordée avec la croissance des DApps d’assurance des smart contracts. C’est lorsque l’éventualité d’un bug de smart contract se produit et que le potentiel d’actifs pourrait être perdu. Ces types de DApps peuvent également fournir une couverture contre le piratage – qui malheureusement se produit, bien que ce soit une rareté. Dans un cas, en avril 2020, 25 millions de dollars de cryptomonnaie ont été volés à partir de l’emprunt et du prêt de DApp Lendf.Me.

En outre, comme c’est le cas avec la crypto en général, les préoccupations réglementaires persistent. À l’heure actuelle, les projets DeFi peuvent être rendus illégaux à court terme car il existe très peu de réglementations dans ce domaine. Une réglementation à l’échelle du secteur renforcerait la confiance à long terme. 

Les inquiétudes économiques à l’échelle mondiale n’étant pas près de s’estomper, les stablecoins ont un énorme potentiel pour développer leur utilisation dans les années à venir. Les pays en proie à l’hyperinflation, comme le Venezuela, ont été les premiers à les adopter, et cette tendance devrait se poursuivre. 

Le mot de la fin

La DeFi a le potentiel de révolutionner l’industrie financière telle que nous la connaissons. Les gens n’ont plus à compter sur des entités centrales pour les prêts, les assurances ou les paiements. Et la technologie décentralisée de la blockchain rend l’utilisation des Dapps DeFi, pour la plupart, une expérience très sûre. Cependant, des problèmes de sécurité subsistent, avec des bugs dans les smart contracts et de temps en temps des piratages, et ils doivent être résolus pour que la DeFi continue sa croissance saine. De plus, comme nous l’avons déjà dit, l’explosion du nombre de Dapps DeFi a causé des problèmes de scalabilité, mais nous espérons qu’Ethereum 2.0 permettra de résoudre ce problème. 

Pour l’investisseur, les possibilités de gagner de l’argent avec la DeFi peuvent sembler excitantes et existent en effet, mais elles doivent être abordées avec prudence. Le yield farming n’est pas pour les débutants et nécessite des connaissances et des recherches importantes pour être maîtrisé efficacement. Il n’est pas certain qu’elle puisse un jour remplacer complètement la finance centralisée (CeFi). Néanmoins, tant que des procédures appropriées d’atténuation des risques sont mises en place, la DeFi se généralise – son potentiel est trop important. 

Vous n’avez pas encore rejoint Bybit ?

Ouvrir un compte de trading

Vous avez une suggestion concernant cet article ou autre chose sur notre plateforme ? Partagez vos pensées et aidez-nous à améliorer notre contenu pour le reste de la communauté !