Topics DeFi
Bybit Learn
Bybit Learn
Beginner
Oct 18, 2021

Cryptomonnaie DeFi vs CeFi : Quelles sont les différences ?

Le bitcoin a suscité l’émergence de toute une industrie autour de la technologie blockchain et des cryptomonnaies. Certains acteurs du marché des cryptos affirment que les solutions décentralisées remplacent progressivement les services financiers traditionnels. Bien qu’il soit trop tôt pour faire de telles affirmations avec assurance, nous pouvons convenir qu’une concurrence et une interaction passionnantes entre la finance décentralisée (DeFi) et la finance centralisée (CeFi) se déroule précisément au sein de l’industrie des cryptomonnaies. Dans cet article, nous allons aborder les principaux contrastes entre ces deux tendances.

La principale différence entre DeFi et CeFi est que le premier implique des infrastructures décentralisées, où les services financiers sont régis par des communautés plutôt que par des entités uniques. Dans le CeFi, toutes les opérations sont gérées par une entreprise ou un consortium d’entreprises et d’organisations. Par conséquent, les mécanismes diffèrent également.  

Qu’est-ce que la DeFi en crypto ? 

Avant de comprendre les différences entre DeFi et CeFi, nous allons commencer par définir chaque approche séparément. Alors que la CeFi est arrivé en premier pour répondre à l’adoption du Bitcoin, la DeFi est le mot à la mode cette année, et nous allons commencer par là.

En un mot, DeFi représente une tendance ou un mouvement qui promeut les infrastructures alimentées par la blockchain et les logiciels libres pour créer toutes sortes de services et de produits financiers, y compris les plus traditionnels. Vous pouvez penser à des services tels que les prêts, les transactions, l’émission d’argent, les paiements, les assurances, les transactions de gré à gré (OTC), le stacking, les données financières, la gestion d’actifs, etc. La DeFi consiste à transformer les services bancaires traditionnels en architectures décentralisées. Pour que les communautés puissent les gérer à la place des banques, des gouvernements ou des régulateurs.

La DeFi est une formidable tendance en ce moment, qui ressemble à l’engouement des initial coin offerings (ICOs) de la fin 2017. Le nouvel écosystème tourne autour des applications financières développées sur les réseaux blockchain. Les applications décentralisées (dApps) intègrent des réseaux sécurisés sans permission et sans confiance et éradiquent l’autorité centrale qui gère les services.

Projets DeFi

La plupart des projets DeFi reposent actuellement sur Ethereum, une blockchain publique qui offre un réseau ouvert avec des fonctionnalités intelligentes telles que le smart contract. Ce dernier est une fonctionnalité essentielle qui permet le développement des dApps. Un smart contract est un code de blockchain qui peut s’exécuter et se régler automatiquement lorsque des conditions prédéterminées sont remplies. De cette façon, il n’est pas nécessaire de faire appel à des intermédiaires comme les banques et les régulateurs pour gérer les ventes, les transactions et autres opérations impliquant deux parties ou plus.

Trading chart

Qu’est-ce que la CeFi en crypto ?

Comme son nom l’indique, dans la CeFi, les utilisateurs font confiance aux sociétés et institutions centralisées qui stockent leurs fonds pour fournir divers services. Actuellement, la plupart des solutions CeFi sont liées au trading de cryptos, bien que d’autres applications soient également populaires.

La plupart des fournisseurs de services CeFi mettent en œuvre des pratiques de connaissance du client (KYC) et de lutte contre le blanchiment d’argent (AML) pour se conformer aux règles de leurs juridictions respectives. Cela signifie que les utilisateurs doivent communiquer leurs informations personnelles et s’assurer que les fonds ne proviennent pas d’activités criminelles.

De nombreux services CeFi fonctionnent avec des portefeuilles de dépôt, qui stockent les clés privées des utilisateurs. Les dépositaires font tout leur possible pour conserver et gérer les fonds crypto des clients de manière pratique.

Chaque fois que vous effectuez des transactions sur des bourses de cryptomonnaies populaires comme Coinbase, Binance, Bybit, vous traitez avec un service CeFi. Il s’agit de plateformes gérées par des entités centralisées chargées de mettre en relation les acheteurs et les vendeurs, d’offrir les fonctionnalités requises et de s’assurer que les règles sont suivies par tous en conséquence. Comme pour toute entreprise, les bénéfices tirés des frais sont partagés entre les parties prenantes de l’entreprise.

Outre les services de trading, les entreprises relèvent de la CeFi, qui propose des emprunts, des prêts, des opérations sur marge et d’autres services financiers.

Certaines grandes entreprises, comme Binance, fusionnent tous ces services de crypto pour y accéder à partir d’un seul compte. La plupart des clients acceptent de partager leurs données ou de stocker des fonds sous la garde de ces sociétés, à condition qu’elles soient des institutions dignes de confiance. Cependant, même les bourses les plus réputées ont été confrontées à des attaques de piratage ou à des vols qui ont compromis les fonds des utilisateurs. Il s’agit donc d’un risque que les utilisateurs de CeFi doivent connaître.

Les autres sociétés de cryptomonnaies CeFi offrant des services non commerciaux sont Cred, BitGo, Crypto.com et Nexo.

DeFi vs CeFi : Similitudes

DeFi et CeFi partagent certaines similitudes dans le sens où elles impliquent toutes deux les mêmes services financiers. Parfois, l’utilisateur final ne remarque même pas si un service de crypto s’appuie sur une infrastructure DeFi ou CeFi. À l’heure actuelle, CeFi et DeFi permettent d’offrir le même groupe de services financiers, notamment le trading Spot, le trading de produits dérivés, le trading sur marge, les emprunts et les prêts, les paiements et la création de stablecoins.

En ce qui concerne le trading, les plateformes CeFi et DeFi peuvent toutes deux créer des interfaces intuitives afin que les débutants puissent être intégrés sans effort.

Souvent, les mêmes personnes et organisations sont impliquées dans le développement des projets CeFi et DeFi. Après tout, les deux tendances prônent l’utilisation de la blockchain et des monnaies numériques.

DeFi vs CeFi : Différences

Même si les objectifs fondamentaux des deux tendances sont les mêmes – promouvoir l’adoption de technologies de registres décentralisés (DLT) – plusieurs différences importantes séparent la DeFi et la CeFi en deux mondes différents. Voici les principaux aspects qui diffèrent :

La contrôlabilité

Comme mentionné, les projets CeFi sont contrôlés par une seule entité ou un groupe d’entités qui gèrent tous les aspects de l’activité. Par ailleurs, même si des groupes distincts de personnes et d’organisations développent la plupart des projets DeFi, les plateformes qui en résultent sont régies par des communautés via différents mécanismes. Tout projet DeFi tente d’imiter Bitcoin ou toute autre blockchain publique en matière de décentralisation, bien que les algorithmes de consensus diffèrent selon les cas.

Certains projets DeFi proposent des tokens de gouvernance qui permettent à leurs détenteurs de prendre part aux processus de décision. Un exemple de token de gouvernance qui a explosé à l’été 2020 est Compound (COMP).

Caractéristiques 

Les services CeFi et DeFi offrent diverses fonctionnalités qui sont uniques pour chaque groupe. Par exemple, la plupart des projets CeFi offrent des solutions de garde et disposent d’équipes de service client dédiées, généralement non disponibles dans DeFi.

D’autre part, les transactions sur les plateformes DeFi se font sur la blockchain car aucune autorité n’est impliquée. Cette réalisation est possible grâce à plusieurs fonctionnalités clés, notamment la tenue de marché automatisée (AMM), les pools de liquidité et le yield farming, ainsi que les swaps sans garde. Habituellement, il n’y a pas d’exigences KYC dans la DeFi, tandis que les fonds sont stockés dans des portefeuilles personnels jusqu’à l’exécution de la transaction. Les échanges crypto construits sur des infrastructures de blockchain sont appelés échanges décentralisés (DEX).

Si certaines entreprises proposent à la fois des échanges centralisés et décentralisés, c’est le cas de Binance. Sa plateforme DEX ne nécessite pas d’inscription ni de vérification KYC.

Une autre grande caractéristique de la DeFi est la tokenisation des actifs traditionnels. Ainsi, la blockchain peut être utilisée pour créer des unités numériques de n’importe quel actif ou investissement, notamment des matières premières, des actions de sociétés, des paires de devises et des indices boursiers, entre autres.

Réglementation

Au départ, lorsque les premiers échanges de cryptos facilitaient les conversions en fiat, il n’existait aucune réglementation, car les gouvernements ne comprenaient pas totalement le bitcoin et la blockchain. Néanmoins, aujourd’hui, la plupart des juridictions tentent de réglementer les opérations de crypto directement ou indirectement. C’est donc l’une des raisons pour lesquelles la plupart des plateformes CeFi exigent une vérification KYC. Aux États-Unis, Coinbase est enregistrée auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), tandis que d’autres plateformes mondiales ont déplacé leur siège dans des juridictions favorables aux cryptos comme Malte ou l’Estonie. Pendant ce temps, la Commission européenne est sur le point de créer le cadre juridique le plus complet visant les cryptos. En somme, il y a plus de juridictions en corrélation avec les services de CeFi.

Quant à la DeFi, il s’agit d’une nouvelle tendance, et elle n’est réglementée nulle part étant donné la nature des réseaux décentralisés. Cependant, même s’il est plus difficile d’imposer une réglementation sur les marchés DeFi, un document de recherche de BCG Platinion et Crypto.com a conclu que l’essor rapide de la DeFi, qui crée des conditions propices au blanchiment d’argent, attirera tôt ou tard les régulateurs.

Frais 

Habituellement, les bourses centralisées facturent des frais plus élevés pour maintenir la plateforme, payer les salaires du personnel, améliorer leurs produits, etc. Ailleurs, les plateformes DEX sont plus abordables pour trader, car elles ne fournissent pas de services de garde et n’ont pas d’équipe impliquée dans le processus de gouvernance.

En général, les recettes des frais sont partagées entre les fournisseurs de liquidités et les détenteurs de tokens qui choisissent de staker leurs tokens.  Uniswap, une plateforme d’échange de cryptos qui répartit les fonds provenant des frais entre les fournisseurs de liquidités, en est un exemple.

Liquidité 

La manière dont la liquidité est obtenue dans le cadre de la CeFi est très différente. Dans les projets CeFi, les plateformes font correspondre les ordres des acheteurs et des vendeurs de manière similaire à celle des courtiers en forex ou en bourse. Dans les projets DeFi, toutes les transactions ne sont pas effectuées automatiquement sur la blockchain. Au lieu de cela, les plateformes DEX s’appuient sur les AMM, un concept innovant dans lequel les deux parties d’une transaction sont préfinancées par des fournisseurs de liquidités incités à localiser leurs fonds.

Au final, les frais de trading sont partagés entre les fournisseurs de liquidités, comme mentionné dans le paragraphe précédent. Habituellement, les pools de liquidité sont composés de deux éléments représentant une paire de transactions, par exemple BTC/ETH. Les fournisseurs de liquidités doivent apporter des valeurs égales en verrouillant à la fois les BTC et les ETH sur la base du taux actuel.

Sécurité 

Même si les plateformes CeFi font de leur mieux pour maintenir un haut degré de sécurité, on peut régulièrement apprendre qu’un exchange important a été piraté. Au début de l’année, Chainalysis a déclaré que 2019 avait connu le plus grand nombre de piratages jamais réalisés, bien que le nombre de fonds volés ait drastiquement diminué par rapport à 2018.

Cyberattack results in profitability in centralized finance.

Photo by Chainalysis

DeFi vs CeFi : Les applications

DeFi et CeFi peuvent toutes deux être appliquées à toutes sortes de services financiers traditionnels et liés aux cryptos, tels que le trading Spot, le trading de produits dérivés, les prêts et les emprunts, etc. Les deux écosystèmes permettent également de convertir des devises en crypto et vice versa. En outre, les plateformes DeFi et CeFi peuvent fournir des services inter-chaînes, bien que les mécanismes diffèrent.

En général, les deux tendances ont des applications similaires, mais l’approche est très différente. Une chose spécifique à la DeFi uniquement est la tokenisation des actifs. Par exemple, Synthetix héberge un écosystème DeFi où les utilisateurs peuvent créer des actifs dits synthétiques (synths), qui sont des tokens ERC20 représentant des actifs du monde réel. Les utilisateurs peuvent éventuellement fournir des liquidités à ces synths et les échanger sur une bourse dédiée. Les actifs synthétiques ont un grand potentiel, capable de rendre le trading de produits dérivés plus flexible, plus accessible et plus transparent.

DeFi vs CeFi : Dans laquelle investir ?

Il existe de bons projets dans les deux secteurs, mais c’est la DeFi qui domine actuellement, du moins du point de vue de l’investisseur. Vous pouvez obtenir une exposition directe aux projets CeFi en investissant dans les tokens natifs des exchanges de crypto. À l’heure actuelle, Binance Token (BNB), Crypto.com Coin (CRO) et Huobi Token (HT) sont les tokens CeFi les plus populaires. On peut soutenir que XRP est un constituant du CeFi, étant donné que Ripple est une société centralisée.

Cela dit, il y a beaucoup plus d’options CeFi à choisir maintenant. Et ce, d’autant plus que ce secteur est encore à l’état embryonnaire.

Risques potentiels 

Les tokens DeFi sont beaucoup plus volatils que le reste des cryptos, ce qui est très révélateur des risques. Il serait préférable que vous vous en teniez à des techniques de gestion des risques appropriées lorsque vous investissez et que vous ne déposez jamais plus que ce que vous êtes prêt à perdre.

Un autre problème avec DeFi est qu’elle accueille un nombre croissant d’escroqueries et d’arnaques pump-and-dump, tout comme l’espace ICO l’a fait il y a quelques années. C’est pourquoi il est préférable d’investir dans des projets DeFi bien établis.

Impact sur la rentabilité

Les tokens DeFi peuvent augmenter votre rentabilité, surtout si vous avez réussi à saisir la tendance juste après la chute du Bitcoin en mars 2020. Des tokens comme UNI, COMP, Maker, SNX et KNC ont affiché des rendements impressionnants cette année. Il en va de même pour les projets qui bénéficient du boom de la DeFi, tels que Chainlink et Polkadot. Voici comment les tokens DeFi les plus populaires se sont comportés récemment :

Defi tokens and other cryptocurrency performance chart

Le bitcoin (ligne bleue) s’est mieux comporté que la plupart des tokens DeFi depuis le début de l’année, puisqu’il a atteint son plus haut niveau en près de trois ans en novembre 2020. Néanmoins, LINK et KNC ont fourni des rendements impressionnants. Malgré la domination du bitcoin, les tokens DeFi ont beaucoup de place pour se développer.

Que peut-on attendre de DeFi et CeFi à l’avenir ?

L’avenir à moyen terme est brillant pour DeFi et CeFi, car la crise financière soulignera l’importance des actifs refuges faiblement corrélés aux marchés traditionnels. Elle soulignera également l’importance des solutions blockchain pour toutes sortes de services financiers que les gouvernements ne devraient pas manipuler.

Dans un avenir à long terme, DeFi prospérera car elle a le potentiel de rendre les services financiers accessibles à tous. Les investisseurs devraient garder un œil sur la transition d’Ethereum vers Proof of Stake et les changements réglementaires liés à DeFi, qui auront un impact sur le secteur émergent.  Restez informé(e) avec les mises à jour de Bybit :

Visitez notre plateforme d’échange Suivez nos actualités via notre blog Réseaux sociaux : TwitterFacebookInstagramYouTube et LinkedIn Rejoignez-nous sur Telegram et Reddit Vous avez des questions ? Visitez notre centre d’aide

Vous avez une suggestion concernant cet article ou autre chose sur notre plateforme ? Partagez vos pensées et aidez-nous à améliorer notre contenu pour le reste de la communauté !