Topics Blockchain
Bybit Learn
Bybit Learn
Beginner
Oct 19, 2021

Que sont les tokens ERC-20 et la norme ERC-20 ?

La popularité des cryptomonnaies a énormément augmenté ces dernières années et le bitcoin ayant atteint son taux le plus haut (ATH — All-Time-High), il n’est pas surprenant que de nombreux altcoins aspirent à pénétrer ce secteur concurrentiel. Beaucoup de ces tokens sont construits sur la blockchain Ethereum. Elles sont donc conformes à la norme et aux tokens ERC-20.

L’ERC-20 fait référence à « Ethereum Request for Comments » tandis que le chiffre 20 représente le numéro d’identification unique permettant de distinguer la norme des autres. Les tokens ERC sont des actifs numériques conçus, émis et utilisés exactement comme un bitcoin, sauf qu’ils fonctionnent uniquement sur la blockchain Ethereum. Ces tokens reposent principalement sur un smart contract spécifique qui assure le suivi des transactions de ce token.

Au contraire, l’ERC-20 est un ensemble de règles qui aident les développeurs à simplifier et à améliorer le processus de création d’un token standard basé sur Ethereum. 

Ainsi, lorsque vous échangez des USDT ou des DAI, les chances que vous soyez exposé aux tokens ERC ou ERC-20 sont inévitables. Mais qu’est-ce que l’ERC-20 et comment fonctionne-t-il ?

Pourquoi les utilisateurs de cryptomonnaies doivent-ils connaître la norme ERC-20 ?

Les traders et les investisseurs en crypto peuvent ou non posséder des connaissances techniques sur la blockchain ou les smart contracts. Mais la norme de token ERC-20 a ouvert une voie stratégique pour la création de nouveaux tokens qu’aucun d’entre nous ne devrait ignorer. 

Lorsqu’on analyse les cryptos du point de vue de la blockchain, les nouveaux tokens ont toujours eu du mal à interagir les uns avec les autres. C’est pourquoi Ethereum a établi une norme pour chaque nouveau token construit sur Ethereum afin de respecter les règles (protocole de la norme ERC). Chaque nouveau coin doit soumettre des informations complètes à l‘Ethereum Improvement Proposal (EIP). Ces paramètres de la norme ERC-20 incluent son nom, son symbole (une abréviation utilisée lors de l’affichage des soldes), ses décimales (détermine le nombre de chiffres après la virgule) et la quantité totale de tokens émis.

Au final, un individu ou une organisation qui remplit ces protocoles peut émettre son propre ensemble de tokens.

Ethereum blockchain

La différence entre les cryptomonnaies ordinaires et les tokens ERC-20

Les tokens ERC-20 fonctionnent effectivement comme une crypto ordinaire, mais leurs concepts sont différents. En fait, les termes cryptomonnaie et tokens ont des significations différentes et ne doivent pas être utilisés de manière interchangeable.

Tout d’abord, la cryptomonnaie est une forme d’actifs numériques où ils sont cryptés par la cryptographie. Cela signifie que ces cryptos s’exécutent sur leurs blockchains distinctes et que les ledgers sont distribués sur des blockchains décentralisées.

Les tokens, quant à eux, sont une utilité qui existe au-dessus d’une blockchain. Les tokens ERC-20 d’Ethereum et d’autres alternatives, notamment les ERC-223 et ERC-721, sont parmi les plus populaires. 

En fait, ce qui distingue les tokens ERC-20 des cryptos standard, c’est qu’ils reposent entièrement sur la blockchain d’Ethereum plutôt que d’avoir leur propre blockchain. Par conséquent, il y a des frais de gas pour effectuer une transaction. Et un mineur utilise ces frais pour exécuter des transactions sur le réseau. Et les frais de gas fluctuent en fonction des activités du réseau. En somme, plus le réseau est encombré, plus les frais de gas sont élevés.

La corrélation entre l’ERC-20 et les smart contracts

En 2015, Fabian Vogelsteller, une figure notable de l’industrie de la blockchain ayant une formation de développeur web, a proposé l’ERC-20, la norme technique derrière les smart contracts mettant en œuvre le token sur la blockchain Ethereum. 

Un smart contract est un code qui est exécuté à la demande d’un utilisateur final ou d’un autre programme. Les smart contracts sont également responsables du traitement des transactions, de la confirmation des coûts et du suivi du solde des détenteurs de chaque token.

Généralement, ces contrats peuvent avoir un nom, une offre et un comportement spécifiques. Mais tant qu’ils mettent en œuvre les règles de base de l’ERC-20, ils sont tous conformes à l’ERC-20. 

L’objectif des tokens ERC-20

Au-delà de l’USDT, des cryptos de premier plan comme LINK font partie des meilleurs tokens ERC qui reposent sur la norme ERC-20. Les tokens ERC-20, également appelés utility tokens, visent à fournir une alternative au Bitcoin dans lequel l’envoi ou l’échange des tokens nécessite des frais de gas.

Les tokens ERC-20 étant construits sur des smart contracts, leurs fonctions sont variées. Ils peuvent fonctionner comme une monnaie, des points de réputation sur une plateforme en ligne, des billets de loterie, un actif financier comme une action dans une entreprise ou une preuve de propriété. 

Voici quelques caractéristiques des tokens ERC-20 : 

  • Applicables aux transactions de paiement et transférables. Les tokens ERC-20 fonctionnent comme toutes les autres cryptos. Ils sont transférables d’une adresse à une autre, tant qu’ils remplissent les conditions requises. 
  • Ils sont fongibles. Cela signifie que l’historique de toutes les transactions est traçable même si le code de chaque token est identique. 
  • Il doit y avoir une quantité totale recensée de tokens ERC-20 créés. Certains tokens ERC-20 peuvent avoir ou non une quantité fixe de coins. Le but est de s’assurer que l’écosystème est conscient du nombre total de tokens en circulation.

En général, les tokens ERC-20 sont achetés, vendus, échangés ou tradés sur des exchanges. Ils peuvent être stockés dans n’importe quel wallet compatible avec Ethereum, comme MetaMask et MyEtherWallet, un wallet papier, une application de wallet, ou même un wallet matériel comme Trezor ou Ledger Nano S.

Quelles cryptomonnaies sont basées sur la norme ERC-20 ?

Il existe de nombreuses normes de tokens sur la blockchain Ethereum. Mais les tokens ERC-20 sont parmi les plus populaires. Selon Etherscan, plus de 200 000 tokens compatibles ERC-20 existent sur le réseau principal d’Ethereum. Parmi eux, de nombreuses cryptos parmi les plus importantes en termes de capitalisation de marché servant différents objectifs.

  • ChainLink Token (LINK) est un token ERC-677 qui hérite sa fonctionnalité de la norme des tokens ERC-20. Ce token fonctionne sur une blockchain middleware qui sert de pont entre les smart contracts en crypto, les flux de données, les API et les paiements traditionnels par compte bancaire. 
  • Maker (MKR) est un utility token basé sur l’organisation autonome décentralisée (
    DAO) qui crée le stablecoin DAI sur la blockchain Ethereum.
  • Tether (USDT) est un stablecoin qui fonctionne avec le protocole ERC-20. Cela signifie que l’adresse de dépôt est une adresse ETH, tandis que les dépôts et les retraits ont lieu sur le réseau ETH.

Lorsque Ethereum passera au mécanisme de consensus Proof-of-Stake dans la mise à jour ETH 2.0 et mettra en œuvre le sharding pour surmonter les problèmes de scalabilité, nous pouvons nous attendre à ce que le nombre de projets basés sur la norme ERC-20 augmente de façon exponentielle. De plus, la version ETH 2.0 résout les problèmes de transaction en permettant aux utilisateurs d’effectuer des transferts de tokens ERC-20 presque instantanément et à un tarif plus avantageux.  

Les avantages des tokens ERC-20

Les tokens ERC-20 sont populaires et voici plusieurs facteurs qui les rendent attractifs :

  • Pratique. Les tokens ERC-20 sont simples et faciles à déployer. En effet, les smart contracts Ethereum sont écrits dans un langage de programmation Solidity similaire à JavaScript. Alternativement, les développeurs peuvent également coder les smart contracts avec le langage de programmation Vyper qui est similaire à Python.
  • Flexible et personnalisable. Suivant la logique commerciale et des interactions avec les utilisateurs, les tokens ERC-20 sont personnalisables pour permettre des fonctionnalités telles que le remplissage automatique de gas pour les transactions futures, le gel et le dégel d’un token, l’ajout d’un monnayeur central pour modifier les tokens en circulation, etc.
  • Une roadmap définie pour les développeurs. La norme ERC-20 fournit aux développeurs un plan approprié qui leur permet de créer de nouveaux tokens sans effort au lieu de partir de zéro. 
  • Standardisation des tokens. Ethereum fournit la spécification des tokens qui comprend les règles d’interaction entre les différents tokens et les règles d’achat des tokens. Grâce à une norme universelle, les utilisateurs peuvent transférer de nouveaux tokens vers un wallet et être mis sur un exchange en une seule fois.
  • Liquidité. Si les projets basés sur Ethereum sont actifs et interagissent les uns avec les autres, cela apporte plus de projets et plus d’utilisateurs au réseau Ethereum. Il existe également une solution comme Uniswap, convertir des tokens ERC-20 entre eux est devenu encore plus simple.
  • Largement accepté. L’ERC-20, ainsi que ses tokens, sont reconnaissables sur la plupart des exchanges et des wallets. Cela est dû principalement au protocole universel qui est adaptable par de gros exchanges. De plus, sa fongibilité le rend excellent pour les applications commerciales.
  • Éliminer les tokens contrefaits. Toutes les transactions sont soumises à approbation et le contrôle du nombre total de tokens facilite le processus d’audit en garantissant qu’il n’y a pas de doublon de tokens en circulation.

L’ERC-20 reste l’une des normes les plus populaires, utilisée par de nombreux développeurs dans le monde entier. Cependant, elle n’est pas parfaite. 

Les limites des tokens ERC-20

Malgré toutes leurs qualités, les tokens ERC-20 présentent quelques défauts et problèmes qu’ils ne parviennent pas à résoudre. Parmi eux, on trouve les aspects suivants :

  • L’instabilité. La blockchain Ethereum a récemment déplacé sa méthode de consensus du système Proof-of-Work au système Proof-of-Stake via l’ETH 2.0. Bien que ETH 2.0 vise à résoudre tous les problèmes de scalabilité, de nombreux changements sont en cours, cela prendra du temps, et le projet n’est pas encore terminé. Pour l’instant, il pourrait y avoir une instabilité du système. En outre, certains tokens risquent d’être détruits lorsqu’ils sont utilisés comme paiement pour des smart contracts. D’où la naissance de l’ERC-233 pour contourner le problème
  • Frais de gas élevés. L’ERC-20 repose sur la blockchain Ethereum et, pour effectuer chaque transaction, il y aura des frais de gas. Bien que les frais de gas soient corrélés aux activités de la blockchain, ils augmentent lorsque le trafic sur la blockchain est important. Par conséquent, ce n’est pas viable à long terme.
  • Bugs des transferts. Dans Ethereum, il existe deux types de comptes. L’un d’entre eux est un externally owned account (EOA) contrôlé par des clés privées et l’autre est un contract account détenu par le code du contrat. L’envoi de tokens d’un compte EOA à un autre à l’aide de la fonction de transfert ne pose aucun problème, mais le transfert de fonds vers un contract account entraîne un bug qui a déjà conduit à la perte de près d’un million de dollars.
  • Des transactions lentes. Le retrait et les transactions sont corrélés à la blockchain d’Ethereum. Lorsque le réseau est encombré, tous les transferts sur ERC-20 sont ralentis. Bien que le sharding soit censé résoudre ce problème, il n’en est qu’à ses débuts et doit encore être pleinement adopté par la blockchain Ethereum.
  • Transactions irréversibles. Il n’y a aucun moyen de restituer les fonds si les utilisateurs ont envoyé des tokens ERC-20 à la mauvaise adresse, et les tokens restent à jamais piégés dans les contrats. Il en va de même pour les tokens volés par des pirates, le tristement célèbre piratage de la DAO en étant l’un des exemples les plus frappants.
  • Un point d’entrée très bas. Les critiques disent qu’il est trop facile pour les gens de créer leurs tokens sans but ou objectif apparent. Par conséquent, les développeurs peuvent facilement développer des ICO frauduleuses et des tokens avec des projets sans valeur ajoutée.

De nombreuses solutions visent à surmonter les problèmes techniques de la norme. Mais la plupart d’entre elles restent des petites astuces qui ne donnent pas d’explication complète. Les investisseurs doivent donc en tenir compte lorsqu’ils évaluent un projet ERC-20.

Alternatives aux tokens ERC-20

Il existe quelques autres normes de tokens ERC que l’ERC-20. Bien qu’elles possèdent des protocoles similaires, elles ont un objectif différent. Par exemple e:

Les tokens ERC-721 sont non fongibles. Cela signifie que chaque token est unique et rare afin de protéger ses valeurs distinctes. Alors que les caractéristiques dépeignent la valeur qu’il représente. Par exemple, Ethereum DApp (CryptoKitties) définit sa valeur par les limites fixées qui préservent sa rareté. Ce type de token permet d’éviter les contrefaçons et renforce la confiance de la propriété d’un investissement.

L’ERC-777 est considérée comme une mise à jour de l’ERC-20. Bien qu’elle présente des fonctionnalités similaires à l’ERC-20, elle s’est distinguée en offrant le choix de miner ou de brûler un token et en accélérant le processus de transfert. Il est rétrocompatible avec les wallets et les contrats proxy sans avoir à être redéployé.

ERC-223 est une autre alternative. Elle est principalement destinée à contrer le scénario d’une transaction irréversible vers un smart contract sur des tokens ERC-20. Elle informe les utilisateurs de l’annulation d’une transaction lorsqu’ils déclenchent un transfert vers des smart contracts sans intention. Cependant, les frais de gas sont inévitables et seul un nombre limité de wallet l’accepte. 

Comment envoyer et recevoir des tokens ERC-20 ?

Les utilisateurs peuvent envoyer et recevoir des tokens ERC-20 en utilisant n’importe quel wallet qui prend en charge les actifs basés sur Ethereum. Toutes les transactions ERC-20 nécessitent des frais de gas pour payer le mineur. Par conséquent, le montant d’Ether que vous stockez sur votre wallet doit toujours être légèrement supérieur au montant réel que vous souhaitez envoyer. La meilleure pratique consiste pour un utilisateur à éviter de transférer des tokens ERC-20 si le solde d’ETH est trop faible.

Notez que les frais d’envoi d’actifs Ethereum augmentent si vous les envoyez à une adresse de smart contract, comme celle d’une ICO, car les transactions sont plus compliquées et nécessitent plusieurs interactions.

Par exemple, certains wallets (Exodus) paient les frais de réseau des utilisateurs en ETH tout en facturant la commission équivalente en token ERC-20 qu’ils utilisent.

Il est facile d’acquérir des ETH en échangeant n’importe quelle crypto dans votre wallet contre des ETH ou en les recevant d’un autre wallet.

Pour recevoir des tokens, vous devez uniquement fournir l’adresse publique qui commence par « 0x ». Assurez-vous de la copier-coller et n’essayez jamais de taper l’adresse manuellement car il y a de fortes chances de faire une erreur et de perdre les fonds sans aucune chance de récupération.

Comment stocker les tokens ERC-20 ? 

Il est facile d’échanger des tokens ERC-20 sur la blockchain Ethereum. Mais il est clair que l’adresse de l’échange et celle du token ERC-20 sont toutes deux uniques. Par conséquent, l’envoi du token ERC-20 à l’adresse d’un wallet personnel et à l’adresse Ethereum de l’échange est différent. 

Il vous suffit d’identifier clairement l’adresse du wallet ou de l’exchange auquel vous avez l’intention d’envoyer vos tokens. Sinon, les transactions ne seront pas réussies et le token ERC-20 pourrait ne pas être crédité par l’exchange.

Puis-je envoyer des tokens ERC-20 sur Ledger Nano et MetaMask ?

Oui, vous pouvez envoyer des tokens ERC-20 sur les wallets Ledger Nano et Metamask car ils sont compatibles avec les normes ERC-20.

Au cas où vous ne sauriez pas ce qu’est le Ledger Nano S/X, il s’agit d’un wallet physique permettant de stocker des actifs numériques et d’effectuer des transactions dans des cryptos populaires telles que Bitcoin, Ethereum, USDT, et notamment des tokens ERC-20. Avec le Nano Ledger, vous pouvez sécuriser et gérer plus de 1 500 cryptos. Et l’application Ledger Live permet d’acheter des tokens directement sur votre compte ETH.

Metamask, quant à lui, est un wallet de cryptos permettant de stocker, d’envoyer et de recevoir des tokens Ethereum et ERC-20 via des sites Web ordinaires. Metamask est disponible sous la forme d’une extension de navigateur et d’une application mobile. 

Donc, si vous envisagez de stocker vos tokens dans un wallet physique avec la commodité d’un hot wallet, ces solutions sont idéales.

Le mot de la fin

Les tokens ERC-20 ont définitivement eu une influence significative sur l’industrie de la crypto. Ils sont non seulement à l’origine du secteur des ICO, qui représente des milliards de dollars, mais ils contribuent également à la diffusion des cryptos.

Les tokens nouvellement créés peuvent être ajoutés aux exchanges dès leur sortie sans aucune communication entre les développeurs de la crypto et de l’exchange. Mais seulement s’ils respectent la norme ERC-20. Il en résulte une diminution des risques, une réduction de la complexité, une plus grande uniformité et une augmentation de la liquidité des tokens, ce qui inspirera une plus grande confiance aux utilisateurs.

Les passionnés ont déjà expérimenté des normes plus récentes comme ERC-223 ou ERC-777, mais ERC-20 reste la norme préférée. Il est fort probable que le protocole ERC-20 s’améliorera très prochainement par l’ajout de fonctionnalités visant à remédier aux vulnérabilités et aux problèmes existants liés aux tokens.

Tradez jusqu’à un effet de levier de x100 sur les contrats perpétuels BTCUSDETHUSDEOSUSDBTCUSDTETHUSDTLINKUSDTLTCUSDT, et XTZUSDT

Restez informé(e) avec les mises à jour de Bybit :

Visitez notre plateforme d’échange Suivez nos actualités via notre blog Réseaux sociaux : TwitterFacebookInstagramYouTube et LinkedIn Rejoignez-nous sur Telegram et Reddit Vous avez des questions ? Visitez notre centre d’aide

Vous avez une suggestion concernant cet article ou autre chose sur notre plateforme ? Partagez vos pensées et aidez-nous à améliorer notre contenu pour le reste de la communauté !